Siete Lecciones Importantes De Las Lecciones De La Vida Para Un Curriculum Vitae Nos Enseñó

Le livre de udi Rever : « The Praise of blood. The crimes of the Rwandan Patriotic Front. Ed. Random House Canada, © 2018 suscite pas mal de réactions.

Qualifications For A Resume Examples 200f200ea200a20a New Resume Skills And ... - qualifications for a resume

En attendant la sortie en français de cet ouvrage, j’en avais abordé l’édition anglaise et commis deux llets à ce sujet sous :

https://www.agoravox.fr/actualites/international/icle/le-rwanda-paul-ka-et-judi-203545 et https://www.agoravox.fr/actualites/politique/icle/le-rwanda-paul-ka-et-judi-203783

e terminais le second llet par :

« Il y encore tant et tant de questions pour des investigations libres qu’un deuxième livre de udi Rever sur le sujet de ce qui s’est pé at, pendant et après le génocide des Tutsi au Rwanda sera le envenu et le plus rapidement possible. La matière ne doit pas manquer à l’auteur ».

Bien qu’ayant reçu un total de près de 4.000 visites sur ces liens, je n’ai eu que 3 réactions, 8 votes (moyenne 4,8) et 33 « j’aime ». Etonnant, connaissant la sensilité « hexagonale » sur la question et vu l’audience d’Agora Vox ! Mais, par contre sur la « te », une simple recherche sur « udi Rever », renvoi à plus d’une centaine d’icles. e ne m’attendais pas à ce que ce livre suscite si rapidement tant de « commentaires » internationaux. Bien entendu pour les anglophones et francophones lingues canadiens cela n’est pas tellement étonnant. Mais ce l’est évidemment beaucoup plus du côté purement « francophone de France », pays des libertés de penser et de s’exprimer ….. la barrière des langues faisant sans doute la différence…. Cependant j’ai épinglé une première réaction, celle de M. ean-François Dupaquier[1] Media le commentaire de M. Dupaquier, connaissant la position défendue par l’ociation Survie, je ne m’attendais pas à lire des compliments à l’adresse de udi Rever. Cependant le ton est d’une telle hargne qu’on se demanderait si elle ne relèverait pas d’une certaine panique det une « mise dans les cordes » ? M. Dupaquier n’utiliserait-il pas alternativement l’attaque « Argumentum ad peram » et « Argumentum ad hominem » ;

« Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers. Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la pie) pour per à l’adversaire, et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est ; on pourrait appeler cela l’argumentum ad peram pour faire la différence avec l’argumentum ad hominem. ». (Schopenhauer)

Il faut en admettre effectivement qu’une conviction profonde et sincère à laquelle a été attaché une structure reconnue officiellement (« Survie », loi 1901), peut effectivement conduire à un sentiment irrépressible de mission sacrée à accomplir. Mais cela justifie-t-il des excommunications tous azimuts ou, en quelle que sorte, des croisades, une inquisition ? …. Il n’en reste pas moins vrai que les modes d’expression utilisés pourraient être moins simplistes, reproche majeur généralement fait à ceux qui s’exprime autrement que de la manière convenue : « Négation » (négationnisme et négationniste) répétée 22 fois ; « révision » (révisionnisme et révisionniste), 8 fois ; « conspiration » (conspirationnisme et conspirationniste), 5 fois ; « complot » (complotisme, complotiste, complice et même complosion) : 2 fois….

De même pour les qualifications d’une journaliste d’investigation qui ne fait que boulot, même peut-être d’une manière imparfaite et peut être critiquable, mais qui n’a pas, à ma connaissance, été traînée en justice depuis les 20 ans qu’elle publie dans la presse les idées qu’elle défend. Pêle-mêle : un échantillon de la prose de M. Dupasquier :

« Ecrivaine délirante ; obsédée ; thématique négationniste ; ertion délirante ; niaiseries racialistes ; icature de la réalité ; intuitive et manipulatrice ; brûlot : diatribe ; fantasmagorique pourvoyeuse ; litanie de récits macabres ; pernalité fragile, tourmentée et sujette à des crises de paranoïa ; narration perverse ; prétentieuse journaliste canadienne cultit l’anachronisme ; glosant sur ce qu’elle ignore ; chevalier blanc d’une nouvelle mais fragile ble du négationnisme ; s’il n’est pas possible de revenir ici sur toutes les inepties, les démonstrations d’incompétence, les contre-vérités, les faux-semblants et les falsifications contenues dans « In Praise of blood », etc.

M. Dupasquier cite aussi beaucoup de noms de pernes, ce qui appelle certains commentaires, malgré tout, pour nuancer leur « évocation » :

Pierre Péan dont, en pant, il faudrait signaler que, en que qualifié d’auteur d’’écrits transgressifs, aurait gagné le procès qui lui a été intenté par SOS Racisme de Dominique Sopo (le quel aurait dit, lors d’une séance de ce procès, qu’« évoquer le sang des Hutus serait souiller le sang des Tutsis » … Aucun parallèle entre le sang des Tziganes, des homouels, des Polonais, des politiques et le sang des uifs… !)

Ron Philpot (frère de ohn Philpot, avocat de la défense dans le cas Akayezu au TPIR.) a tenu des propos à ten négationniste. Selon l’historien ean-Pierre Chrétien, Ron Philpot ne cache pas « orientation négationniste ». Ron Philpot n’a jamais été condamné pour cela, certains de ses collègues prenant même sa défense (dont Lysiane Gagnon).

Paul Dresse, «  territorial au Ruanda-Urundi dans les années 1940 et adhérent du mouvement fasciste belge » : « Cette race l’une des plus menteuses qui soit sous le soleil ». D’une p, suit Cécile Vanderpelen-Diagre[2] : « Dresse a eu une attitude irréprochable pendant l’occupation ». Il n’a d’ailleurs pas été inquiété par la justice. D’autre p l’ethnographie en 1940 ignorait tout des pratiques culturelles de l’« Ubwenge » (= « La preuve de l’innocence est à charge de l’accusé » = Gacaca). C’est avec la mesure de actéristiques physiques corporelles (entre autre au moyen de verniers) que se pratiquait l’anthropologie à l’époque. Et dès lors, pourquoi ne pas évoquer « Léop II ; le caoutchouc, l’ivoire, les mains coupées….. » ne serait-ce pas une certaine forme d’anachronisme comme celle reprochée à udi Rever ?

Ferdinand Nahimana, (« Patron » de la Radio des Mille Collines, ex-ant de ean-Pierre Chrétien), dont la cas semble en être très complexe et dont le verdict du procès semble poser comme un problème au niveau du TPIR[3] suit Hervé Deguine (Ex Reporters sans frontières – Directeur des relations avec les ONG et les organisations de la société civile – Michelin)[4] [5]

How to Write a Summary of Qualifications: Sample & Guide [+Examples] - qualifications for a resume

Ali Des Forges, dont il faudrait rappeler que, depuis 2008, elle était « pera non grata » au Rwanda. En février 2000 (6 ans après le génocide) elle avait conduit Carla Del Ponte sur le site d’un charnier, les mouches bourdonnaient (encore ?), autour d’elles. Le gouvernement rwandais a refusé d’exhumer les cadavres de la décharge à ordures, pour enquête ….. Del Ponte n’a pas compris pourquoi le Gouvernement ne l’avait pas déjà fait … depuis 6 ans (? ??). « Elle (Ali Des Forges) a regretté que le TPIR n’ait pas mené d’enquête sur l’attentat, qu’elle juge d’une « importance capitale dans la compréhension du génocide des Rwandais Tutsis »[6]. Elle a été tuée, revenant de Londres où elle avait conseillé le Gouvernement Bnnique d’être vigilant à propos de l’entrée du Rwanda dans le Commonwealth, «  » avion ayant « craché » à l’atterrissage à Buffalo. (L’enquête n’a jamais pu déterminer la cause de la catastrophe).

Rakiya Omaar et Alex de Waal de l’ONG African Rights. Depuis que l’ONG Casques Blancs opère en Syrie, il y a de quoi se poser des questions. Mais « alors même que le génocide se déroulait sur les collines du Rwanda, ils (Omaar + FPR) effectuaient une colossale collecte d’informations tôt publiée[7] sous le titre « Death, Despair and Defiance ». Et les critiques n’ont pas tardées à fuser sur ce livre et les autres initiatives d’African Rights entre autre d’Amnesty International[8] et de Luc Reydams[9]

Filip Reyntjens, en qu’ayant picipé à l’aggiornamento politique de la deuxième république rwandaise en contribuant à la rédaction de la nouvelle constitution et qui a donc en connu de l’intérieur le régime Habyarimana et ses dérives, semble condamné à n’être qu’un activiste « fantasmant ». Il est vrai qu’il s’est senti forcé d’abandonner sa picipation au TPIR, celle-ci devenant clairement une collaboration à un tribunal des vainqueurs, depuis qu’Han Buba allow (12 ans de Procureur du TPIR) lui avait signalé qu’il prendrait en compte les éléments écés (attentat du 6 avril) mais en était resté à cette déclaration d’intention….

Lef Forster dont il faut rappeler la collaboration avec un certain Bernard Maingain, avocat belge. Celui-ci a fait diffuser sur France 24 un doent vidéo[10] « prout » que le président Nkurunziza du Burundi préparait un génocide en macrant des opposants sur la parcelle de pi à Karuzi le 14/01/2016. Le seul problème est que Maître Maingain a été manipulé ……. .par qui ? pour quoi ? … La vidéo était vraie mais avait été tournée en Afrique de l’Ouest et non au Burundi !. De toutes les façons, le mal était fait. Peut-on rester confiant ?

 

Pour en revenir au titre de mon llet : « Rwanda, Paul Kagamé, udi Rever …et après ? » ; il faut souligner que M. Dupaquier spécule justement sur les intentions ultérieures de udi Rever : « ruiner la réputation de Paul Ka, le chef d’Etat du Rwanda, et contribuer à le faire tomber » : remarquons que c’est un peu excessif … même si beaucoup de par le monde estiment qu’à la CPI, à côté d’un Paul Kagamé, on verrait en un Bill Clinton, un Tony Blair, une Madeleine Albright et quelques autres complices…… mais il ne faut pas ….. rêver !

Pour l’ « après », en dehors de tout doute rainable, il y a l’édition française du livre de udi Rever dont il est à parier qu’avec une opposition aussi forte que celle de l’ociation Survie ce ne sera pas chose simple … Il suffit de se rappeler qu’au pays de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen il n’y a pas si longtemps Gallimard a sursis à la ation des pamphlets antisémites de Céline, la polémique autour de la ation en français de Mein Kampf d’Adolphe Hitler est à peine apaisée, le Monde a mis au point un Décodex et une loi serait envisagée contre les « fake s en période électorale » ……Cela porte à rêver ….. mais lorsque Min Luther King eut dit « I have a dream »…il a été iné…Et c’est le gentil Guy Bé qui chantait : « le poète a dit la vérité, il doit être iné … »

P.S. : Dans « Rwanda, Paul Kagamé, udi Rever …et après ? (2/2) » j’essayerai de faire connaître d’autres avis sur ce livre, si du moins la livrai 1/2 est admise par la communauté de la modération d’Agora Vox et si j’en ai et le temps et la santé.

 

[1] Survie : ociation loi 1901 créée en Media Ecrire en Belgique sous le regard de Dieu (P115)

[3] Media Media https://www.fayard.fr/un-ideologue-dans-le-genocide-rwandais-9782755501490

[6] « Le mandat du TPIR couvre l’attentat contre Habyarimana (Des Forges) » [archive], Agence Hirondelle, 6 mars 2007

[7] Septembre 1994 soit trois mois après la fin du Media Media http://www.corteidh.or.cr/tablas/r35223.pdf

[10] Media

Other Collections of Siete Lecciones Importantes De Las Lecciones De La Vida Para Un Curriculum Vitae Nos Enseñó

Resume Templates Qualifications #qualifications #resume ..Resume Objective Examples and Writing Tips   qualifications for a resumeHow to Write a Perfect Barista Resume (Examples Included)   qualifications for a resume20 Key Skills for a Resume (Best List of Examples for All Types of Jobs)   qualifications for a resume20+ educational qualification in resume format | dragon fire defense   qualifications for a resumeProfessional Registered MRI Technologist Templates to Showcase Your ..Qualifications For A Resume Examples 200f200ea200a20a New Resume Skills And ..Restaurant Server Resume Sample | Monster

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *